Comment lutter contre l’obsolescence programmée?

 

La Commission européenne s’engage dans la lutte contre l’obsolescence programmée. En effet, la loi consommation oblige les fabricants à mettre à disposition des consommateurs des pièces détachées. Aussi, mettre des indications pour la réparation de certains appareils électriques et électroniques. Par ailleurs, l’étiquette énergie devrait être révisée ainsi que les règles obligatoires pour rendre les produits réparables et économes. D’où cet article, comment lutter contre l’obsolescence programmée ?

Qu’est-ce que l’obsolescence programmée ?

Définition

L’obsolescence regroupe les techniques par lesquelles le concepteur tend à réduire d’une façon délibérée la durée de vie de son produit. Le but est de pouvoir augmenter le taux de remplacement de celui-ci. À noter que ce procédé est puni par la loi et vous pourrez consulter le HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) pour plus d’informations. 

Types 

Il existe différents types d’obsolescence programmée :

  • L’obsolescence technique : quand un bien est désuet, car un des composants n’est plus réparable ou bien a une durée de vie illimitée, ou quand il a de pannes de pièce de rechange 
  • L’obsolescence esthétique : lorsqu’une même entreprise use d’une tromperie pour présenter un produit déjà existant comme un nouveau produit plus performant dans ses campagnes promotionnelles ;
  • L’obsolescence logicielle : au moment de la sortie d’une nouvelle version de logiciel, rendant la première obsolète

Pourquoi les entreprises utilisent l’obsolescence programmée ?

Selon Bernard London, on parle de pratiques commerciales pour dynamiser un modèle économique qui s’essouffle. Une croissance économique s’observe grâce à la surproduction et la surconsommation. Entre autres, si une entreprise produit, elle embauche en conséquence. D’ailleurs, l’obsolescence est un outil utilisé par les entreprises pour combler leur manque à gagner. Elles incitent la société de consommation à racheter de nouveaux produits bien que ces derniers ne durent pas longtemps. En outre, les entreprises savent que les clients sont prêts à jeter les anciens modèles pour les nouveautés. 

Quels sont les objets les plus touchés ?

Les produits

L’obsolescence des produits existe quand les produits sont conçus pour durer le temps de la garantie. Ses produits se composent pour la plupart des matériaux de qualité, outre certaines pièces vitales. La disponibilité des pièces détachées se font rare quelques années son utilisation. Cependant, s’acquérir un produit de replacement devient impératif. La durabilité des produits a été étudiée de sorte ce que ce dernier puisse répondre aux besoins du client. Même s’il a une durée de vie limitée, le client peut être rassuré de sa qualité et sait qu’il doit être éventuellement remplacé. Par conséquent, cela relève de la notoriété de la marque pour que le client pense à remplacer le produit d’origine par de nouveaux modèles

La technologie

L’obsolescence planifiée ou l’obsolescence de la technologie constitue un outil pour inciter le client la mise à niveau suivante. Pour le cas des téléphones portables, les fabricants savent déjà à l’avance que la durabilité du produit ne s’inscrit pas dans le temps. Les portables sont fabriqués selon le vent technologique du moment et les développements technologiques futurs vont rendre obsolètes l’ancien produit. Prenons l’exemple d’un téléphone portable avec des prises USB, des connexions et des prises jack dont les accessoires s’adaptent encore avec les ordinateurs actuels. C’est-à-dire que le produit ne court pas encore de risque d’obsolescence. Par contre, une fois que le fabricant travaille sur une mise à jour des téléphones, possédant différentes tailles de ports USB et connexions. Le premier modèle atteindra la désuétude.

Comment lutter contre l’obsolescence programmée

Bien choisir ses produits

Certains sites rassemblent les produits des marques les plus connues dans la crainte de la gestion de l’obsolescence. Leurs produits correspondent à certains produits électroménagersélectriques et électroniques, textiles et de transport. D’autres produits se trouvent dans diverses rubriques, en fonction de leur usage. En plus, quelques sites propose des astuces et conseils pour maintenir la durée de vie des appareils. Vous pourrez dénoncer par la même occasion l’obsolescence de certains produits irrécupérables. Dans une démarche d’écoconception, vous pourrez revendre les pièces du produit ou encore en faire don ou envoyer en recyclage. 

Réparer ses produits

Vous pourrez faire réparer vos objets sur des sites spécialisés à l’instar de repair-café. Vous pouvez alors y emmener vos objets défectueux. Une équipe de professionnels veillera à l’avance que l’appareil puisse bien être réparé. En cas de cassure des parties intégrées, il serait difficile de les dissocier à nouveau. La réparation des réfrigérateurs et des congélateurs n’est pas également dans leur corde. 

Pratiquer l’économie alternative

De nombreuses start-up subsistent de nos jours qui œuvrent dans le partage de biens, d’outils et de voitures. Si nous ne citons que Zilok, E-Loue, Lokeo, qui permettent de loueur des objets entre particuliers en fonction de leurs besoins. En outre, certains peuvent se charger du reconditionnement de vos vieux téléphones et même de la revente à moindre coût.