Sélectionner une page

Un incubateur désigne une entité qui accompagne les jeunes entreprises dans leur phase de démarrage et leur phase de croissance. Il suscite de l’intérêt chez les porteurs de projet, mais est-il pour autant nécessaire au développement de votre entreprise ? Découvrez la place des incubateurs dans votre projet entrepreneurial.

Bénéficier d’accompagnements logistiques et techniques

Universités, organismes publics et structures privées ont mis en place une diversité d’incubateurs, dont la mission principale est de répondre aux besoins matériels des porteurs de projet. La structure mobilise alors les dispositifs nécessaires afin de venir à bout du projet, son objectif étant de contribuer à son avancement.

Dans l’optique d’un accompagnement, les incubateurs fournissent les ressources logistiques, techniques et technologiques. Les aides se traduisent par un hébergement à prix discount dans des locaux équipés de matériels informatiques et des services d’assistance. La formule se complète souvent de services spécifiques, comme le coaching sur mesure ou le financement du projet.

Les incubateurs : une contribution à l’attractivité de l’entreprise

Une jeune startup en phase de démarrage peine à dénicher les talents qui contribueront à son ascension. La visibilité est problématique. L’intégration dans un incubateur lui permet de surmonter l’obstacle. La structure l’aide à se forger une image de marque attractive. Grâce aux influences médiatiques, les structures d’incubation favorisent son attractivité. La promotion atteint une portée d’envergure, captivant l’intérêt des mains d’œuvres et des prospects.

L’appartenance à une structure d’accompagnement génère une idée de dynamisme. Le phénomène accélère le développement du projet. L’incubateur donne du poids à la crédibilité et au potentiel de la startup.

Une mise en relation avec des professionnels du secteur

Les incubateurs jouissent d’une forte notoriété et entretiennent des relations étroites avec une minorité de privilégiés : entrepreneurs, formateurs et investisseurs. Ils s’entourent d’experts de l’entrepreneuriat et constituent un vivier d’acteurs-clés. Les uns fournissent les moyens techniques tandis que les autres versent les moyens financiers.

Intégrer une structure d’accompagnement revient à s’approprier un vaste réseau d’entrepreneurs à l’échelle mondiale. Les porteurs de projet peuvent s’appuyer sur un panel d’experts en mesure de leur prodiguer échanges, astuces et partages d’expériences.

Les nouvelles pousses doivent faire face à la rude concurrence qui anime la jungle de l’entrepreneuriat. Sans une aide externe et une base solide, ils foncent droit vers l’échec.

Profiter de formations théoriques et de travaux pratiques

Les formations à la gestion de projet et à la création d’entreprises sont incontournables. Quoi de plus pratique que de se former au sein d’un écosystème startup ? Les entrepreneurs bénéficient d’une diversité d’opportunités d’apprentissage.

Toujours en avance sur leur temps, les incubateurs montent des programmes de formations qui s’adaptent à l’évolution du secteur. Ils nouent des relations étroites avec des universités en vue d’élaborer des cursus à la pointe de la modernité.

Les formations ne s’arrêtent pas à des cours théoriques. Les incubés participent à des ateliers et des conférences, leur permettant de se familiariser avec le monde du travail. Les incubateurs viennent aussi en aide aux entreprises en difficulté dans l’exploitation de leur marché.

Des soutiens financiers à la clé

Adhérer à une structure d’accompagnement, c’est bénéficier d’un soutien financier non négligeable. Se voulant un moteur au lancement du projet, les incubateurs aident les entrepreneurs à dénicher des investisseurs, des clients et des partenaires.

Leur rôle est de mettre l’entrepreneur en liaison avec des profils d’investisseurs avides de nouvelles opportunités. D’ailleurs, les bailleurs de fonds accordent uniquement leur confiance aux startups adossées à un incubateur. Son intervention comble le manque d’expérience du porteur de projet. Il vous aide aussi à préparer votre projet avant sa présentation. N’hésitez pas à consulter les différents annuaires comme celui de LanceTonIdée pour retrouver tous les incubateurs de startups en France.

Les revers de la médaille de l’incubation de startups

L’incubation d’une startup cache toutefois quelques inconvénients. Les projets qui manquent d’originalité sont voués à disparaître. Même avec un accompagnement et une formation, un projet ordinaire sans potentiel n’intéressera aucun profil d’investisseurs. Ces derniers privilégient d’ailleurs les secteurs environnementaux et technologiques, en accord avec les enjeux du moment. Ainsi, avant même de candidater, il n’est pas toujours simple de choisir son incubateur.

De plus, l’intégration aux structures d’aides est une étape difficile, voire impossible. Les critères de sélection et l’impartialité des jurys découragent les entrepreneurs.

Si l’adhésion à certaines structures est libre (car financées par le gouvernement), d’autres imposent les paiements de frais généraux et de droits, dont le prix est inaccessible aux jeunes entrepreneurs.